Éducation : Mamadou Talla s'explique sur les abris provisoires et le déficit en tables-bancs.


Mamadou Talla, ministre de l'éducation nationale a fait face à l'hémicycle, ce mardi, pour défendre son budget pour l'année 2021. Ce budget annuel est "destiné à financer les 600 classes d'alphabétisation et 64 daaras modernes, à faire fonctionner 12.700 écoles et établissements devant accueillir près de 4 millions de sénégalais", souligne-t-il avant d'ajouter que l'école a un coût.

Mamadou Talla, durant ce marathon budgétaire, a apporté des réponses sur les points où il a été interpellé, notamment le déficit en tables qui a été au cœur des revendications des députés lors de son passage à l'Assemblée nationale.

Selon lui, le déficit de 330.000 tables-bancs relevé ne peut pas être absorbé en une année. Un appel d'offres pour 253.000 tables-bancs d'un coût global de huit milliards a été lancé. Poursuivant, il note que plus 16.000 tables-bancs ont déjà été confectionnés et sont en train d'être répartis.

Répondant sur le question des abris provisoires, le ministre de l'éducation est revenu sur la complexité de cette situation avant de tirer un bilan sur les réalisations effectuées au niveau des écoles.
Mercredi 9 Décembre 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :