Education / Malick Fall : "On ne se développera jamais avec la langue d’autrui"

Le maire de Diourbel a plaidé pour une réorganisation des Daara qui sont pour la plupart du temps oublié dans les actions de l’Etat. Selon Malick Fall, la réalité c’est qu’il est grand temps d’en discuter et de trouver enfin une solution pour régler définitivement ce problème. Poursuivant, Malick Fall demandera au ministre Mamadou Talla d’interdire à tout un chacun d’ouvrir des daara un peu partout. Il propose ainsi une formalisation concernant l’ouverture d’un daara. Pour terminer Malcik Fall est revenu sur la question relative à la langue officielle du pays qui est le français qu’on devait délaisser car, à l’entendre, aucun pays dans le monde ne s’est développé avec une langue qui n’est pas la sienne…


Mardi 10 Décembre 2019
Dakaractu




Dans la même rubrique :