Éducation / La Cosydep interpelle l’État : « La violence constatée dans les écoles va s’empirer si l’État ne met pas en place des politiques de famille »


Pendant l'année scolaire 2020-2021, les écoles ont pu certes fonctionner, mais avec de grandes difficultés liées à des insuffisances criardes en matière d'approvisionnement en eau, d'hygiène et de sécurité sans compter les déficits en enseignants, salles de classe et tables bancs, rendus cruciaux par les conséquences de la pandémie.

Le problème lié à la violence au sein de l’école s’ajoute à la liste et elle est même devenue l’événement phare qui a clôturé l’année scolaire.

En effet, les enseignants déplorent cette situation et chargent les parents d’y avoir joué un rôle important. Cet avis est partagé par la sociologue Selly  Ba qui déduit que le plus souvent la situation familiale de ces enfants les affecte. Ce point essentiel  constitue un réel problème auquel l’État doit trouver une solution en mettant en place une politique de famille... 
Mardi 21 Septembre 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :