Education : « L’année peut être stable à condition que… » M. Saourou Sène (SG /SAEMS)

Acheminons-nous vers une année scolaire 2018/2019 perturbée ? C’est la question qui taraude tous les esprits. En cette veille de rentrée scolaire, Dakaractu a tendu son micro aux principaux acteurs impliqués dans la gestion du secteur. Où en est le protocole d’accord signé le 30 avril 2018, entre l’Etat et les syndicats ? Des menaces planent-elles sur le bon déroulement de l’année scolaire qui s’annonce ? Selon l’un d’eux, le secrétaire général du SAEMS, M. Saourou Sène, « la stabilité du système dépend entièrement du respect des engagements pris par l’Etat du Sénégal et signés dans un protocole d’accord. L’année peut bien être une année stable à condition que le gouvernement respecte les accords qu’il a signés avec les centrales syndicales ». A l’entendre distinctivement, on se rend compte que des points de l’accord sont bien respectés, mais il en reste des pommes de discorde.


Mardi 2 Octobre 2018
Dakaractu




Dans la même rubrique :