Éducation / Déficit de 45 000 enseignants : le ministère de l'éducation nationale dément.


Éducation / Déficit de 45 000 enseignants : le ministère de l'éducation nationale dément.
Selon une information parue dans la presse et largement relayée dans les réseaux sociaux, il est fait état d’un déficit de quarante cinq mille (45.000) enseignants constaté dans les établissements scolaires du pays.

Le ministère de l’Éducation nationale, à travers une note rendue publique, informe l’opinion nationale que "cette information fausse et dénuée de tout fondement rationnel, n’émane pas de ses services." La même note de rappeler que dans le cadre de la résorption du déficit d'enseignants, cinq mille (5. 000) enseignants en sus de 3.800 autres issus des  concours de recrutement des élèves maîtres et des élèves professeurs ont été recrutés. En outre, pour l’année scolaire 2022-2023, 1.075 enseignants sont en attente d’affectation après leur formation, compte non tenu des retours de stage et des situations de déséquilibre créées par des surplus d’enseignants constatés dans des écoles et établissements ainsi que des heures dues non atteintes. Le ministère informe également que la direction des ressources humaines au titre de l’année scolaire 2022-2023 a demandé pour autorisation de recrutement 5.726 enseignants dont 2.992 maîtres, 2.525 professeurs et 209 inspecteurs.

Cependant, précise le MEN, " le déficit en enseignants constitue un stock qui se renouvelle annuellement à cause des départs à la retraite, des cas de décès, des positions de disponibilité, de détachement, de mise en position de stage, des enseignants admis en commission santé, etc...", conclut la même note.
Lundi 3 Octobre 2022



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :