Éducation : « Il est préférable qu'on harmonise les méthodes d'apprentissage et le choix des langues nationales avant de le généraliser... » (Mamadou Talla)

La journée internationale dédiée à la langue maternelle a été célébrée ce vendredi 21 février.
Une occasion saisie par les acteurs de l'éducation, notamment pour se pencher sur la problématique de l'introduction des langues locales dans les programmes scolaires. D'ailleurs, parmi les 22 langues codifiées à l'échelle nationale, 3 sont en phase test dans certains programmes. Une expérience qui s'avère une réussite car en comparant les élèves qui traitent avec leur langue maternelle aux autres, les résultats sont plus satisfaisants chez ceux qui composent avec les langues maternelles, a affirmé le ministre de l'éducation. Cependant, compte tenu de la sensibilité du sujet, il est question d'harmonisation des méthodes d'apprentissage et du choix des langues nationales avant de le généraliser pour ne pas créer de frustration, d'où l'intérêt de la concertation des acteurs de l'éducation, notamment le ministère, les enseignants et la direction de l'alphabétisation autour d'un panel pour débattre sur la manière de procéder afin de trouver des solutions ensemble.


Samedi 22 Février 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :