Économie extravertie / Amadou Hott : « Pour un réel développement, il faut l'Investissement direct étranger »


Interpellé par les députés généralement de l'opposition sur la question de la dépendance économique du Sénégal vis-à-vis de l'étranger, le ministre Amadou Hott a voulu une bonne fois clarifier la position d'un pays comme le sénégal qui doit, à l'image des autres pays ayant des coopérations économiques fortes, se mettre sur la voie de la collaboration avec l'étranger. 
En matière d'investissement, le Sénégal doit s'ouvrir au monde pour conforter son économie. "Tous les pays qui ont aujourd'hui une croissance forte, ils ont privilégié l'investissement massif étranger", fera savoir le ministre de l'économie. 

Cependant, le ministre Amadou Hott a tenu à rappeler les efforts que le chef de l'État a pris pour soutenir le secteur privé local. En effet, ce dont le  secteur privé local aura bénéficié sur la loi sur le partenariat public-privé, va même augmenter jusqu'à près de 33%, selon le ministre Amadou Hott qui rappelle qu'il y aura plusieurs opportunités pour ces entreprises nationales qui vont disposer de projets exclusifs.

Toutefois, le ministre de l'économie, du plan et de la coopération estime que, même avec l'investissement massif étranger, il peut y avoir des lois et règlements qui protègent et rendent plus forts nos locaux pour maintenir le cap du développement.
Mardi 8 Décembre 2020
Dakaractu




Dans la même rubrique :