Économie : Les trois axes de la convention Aibd Sa/Aspt signée au profit du Tourisme et des Transports aériens sénégalais


L’Agence sénégalaise de promotion touristique (Aspt) et l’Aéroport international Blaise Diagne (Aibd) viennent de franchir un nouveau palier dans leur volonté de booster le tourisme au Sénégal. Pour preuve, ce jeudi 1 juillet, les deux entités ont signé une convention de partenariat axé sur 3 points essentiels.
« ’La signature de cette convention de partenariat entre l’Aibd Sa et l’Aspt intervient à l’heure où nous opérons des choix pour faire évoluer les politiques de promotion de la stratégie du Hub aérien et touristique 2021-2025. Il est donc essentiel que nous nous engagions à construire ensemble le développement de ce secteur vital pour l’économie nationale, en nous appuyant sur 3 axes essentiels », a déclaré Doudou Ka, le Dg de l’aéroport de Diass. ‘ »D’abord, le premier axe concerne la synergie à construire et à consolider entre le tourisme et les transports aériens. Le second axe de collaboration avec l’Aspt c’est celui des investissements dans les infrastructures aéroportuaires à caractère touristique. Les aéroports vont être conçus, pour que le tourisme y prenne une place majeure dans leurs opérations et dans l’exploitation de ces aéroports. Le troisième axe est la promotion de la marque Pays Sénégal, de la destination Sénégal mais aussi de la marque Aibd Sa en tant qu'acteur aéroportuaire majeur de la sous-région », a-t-il précisé.
M. Ka, profitant de la cérémonie de signature de cette convention, a relevé avoir, avec Mahawa Diouf, directeur général de l’Aspt, franchi « une importante étape qui est un aboutissement d’un long processus d’échanges et de partage entre (leurs) équipes respectives appelées désormais à œuvrer ensemble pour la promotion de la marque pays Sénégal, du tourisme mais aussi des transports aériens ». Il a confié, en ce sens que cette convention est venue « assurément à la bonne heure, au moment où le secteur du tourisme et du secteur des transports aériens commence timidement à connaitre un regain de vitalité, avec la généralisation progressive du vaccin. De même le développement du transport aérien qui est une composante de l’aviation civile est intrinsèquement lié à l’expansion du tourisme. L’immense majorité des passagers aériens internationaux voyagent à des fins touristiques. Et l’aviation joue ainsi un rôle essentiel dans le développement du tourisme interne de notre pays. Donc deuxième contributeur de Pib de notre pays ».
 Le tourisme, la deuxième source de devises du pays
Pour sa part, Mahawa Diouf, directeur général de l’Aspt, s’est félicité de cette convention signée qui, à l’en croire, « marque une étape importante dans la promotion de la destination Sénégal. Cette signature intervient alors que nous vivons un moment décisif dans la relance des activités liées au tourisme et au transport aérien, secteur durement touché par la pandémie de la Covid-19 ».
Des secteurs identifiés, selon lui, « comme moteurs de reprise de l’économie nationale. Le tourisme est, en effet, un secteur capital pour le développement socioéconomique du Sénégal et représente la deuxième source de devises du pays. L’Aspt et Aibd Sa partagent des responsabilités communes dans la promotion de la destination Sénégal, ce qui rend notre collaboration logique et naturelle. Là où l’Aspt assure la promotion de la destination Sénégal comme terre de tourisme, la plateforme Aibd.Sa, avec son bras opérationnel, LAS est, elle, la principale porte d’entrée des touristes au Sénégal. Dans cette complémentarité, voire la dualité de nos deux structures on a vu l’évidence de joindre nos efforts autour d’un partenariat technique et financier afin d’apporter la compétitivité de la destination Sénégal et de faire de l’Aibd un véritable hub aérien et touristique, référence en Afrique de l’ouest ».
« Mise en place prochaine d’un service d’accueil performant et digne de la destination Sénégal à Aibd »
Rendez-vous est donc pris pour 2024. « Durant 3 ans, grâce à des actions conjointes, nos deux entités œuvreront à la mise en place d’un service d’accueil performant et digne de la destination Sénégal. Dans ce contexte de crise que nous vivons, il est primordial que les voyageurs reprennent dans les meilleures conditions l’expérience des voyages. Cela signifie qu’il faut un dispositif d’accueil de qualité inclusif et informatif au niveau de l’aéroport Blaise Diagne (…) pour un tourisme sûr et responsable au Sénégal. La réouverture des frontières au tourisme est un soulagement bienvenu pour des millions de personnes qui dépendent de notre secteur d’activité et qui ont été sévèrement touchées par la crise de la Covid-19. Mais à elle seule, cette réouverture ne suffira pas ».
La destination Sénégal, indique Mahawa Diouf, doit envoyer des messages forts, clairs et cohérents. Nous espérons être, au terme de ce qui a été la période la plus difficile de l’histoire du tourisme et des transports aériens. Ensemble, l’Aspt et l’Aibd Sa seront plus que jamais unis et déterminés à reconnecter la destination Sénégal au monde et à redynamiser le secteur touristique...
Vendredi 2 Juillet 2021
Dakaractu




Dans la même rubrique :