Economie : L’État s’engage à apurer la dette intérieure


Les entreprises à qui l’État devait de l’argent vont pouvoir sous peu s’offrir une santé financière après l’engagement pris par les autorités étatiques d’apurer la dette publique. C’est en tout cas, ce qui ressort des propos du Directeur national de la Bceao pour le Sénégal, en l’occurrence Amadou Al Aminou Lo, tenus ce jeudi au cours d’une conférence de presse initiée à l’issue d’une rencontre avec les Directeurs généraux des établissements de crédit de la place. 
 
‘’La perspective que nous avons du côté de la Bceao et du côté des banques, c’est de noter l’engagement que l’Etat a pris en ce qui concerne cette question de dette intérieure. Et étroitement, avec le ministère en charge des finances et avec le système bancaire, notamment l’Association professionnelle des banques et établissement financiers, nous avons salué les mesures qui ont été annoncées.’’ Des mesures qui, selon le Directeur national pour le Sénégal de la Bceao, ‘’sont de nature, effectivement, à permettre au système bancaire, de continuer à jouer son rôle de financement des économies. L’Etat en est conscient, il ressort clairement que les relais de la croissance, devrait passer par le secteur privé. Et si c’est le secteur privé, cela ne peut être que par le biais essentiellement du financement bancaire. Mais c’est un élément qui est particulièrement suivi. Et nous ne pouvons que saluer la décision qui a été prise par l’Etat du Sénégal, tant dans le cadre du budget 2019 que du budget 2020’’
Jeudi 3 Octobre 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :