Économie : « On s'oriente vers une baisse du coût de l'électricité » (ministère du Pétrole et des Énergies)


À Saly, une localité située dans le département de Mbour, se sont donnés rendez-vous, ce mardi 12 octobre 2021, les membres du Comité scientifique de l’Association des sociétés d’électricité d’Afrique (Asea) dans le cadre d’un atelier. Une rencontre internationale dont la cérémonie d’ouverture a été présidée par Issa Dione, le Directeur de cabinet du ministre du Pétrole et des Énergies.
 
‘’L’électricité en Afrique coûte certes cher, mais mon problème ce n’est pas le coût. C’est l’accessibilité. Il faudrait que chaque Africain puisse accéder à l’électricité. Évidemment le coût c’est quelque chose qui mérite une attention et nous y sommes, reconnaît-il. Mais, il a tenté de rassurer. Avec nos programmes, il y aura une interconnexion de l’ensemble des pays de l’Afrique. Et chaque pays pourra mettre en valeur son potentiel. Le Sénégal a du gaz, on fera beaucoup de centrales à gaz au Sénégal. La Guinée a de l’hydroélectricité, etc... Et on va injecter tout cela, vers le même réseau. Et cela veut dire que le coût de l’électricité va baisser’’, a déclaré M. Dione, au micro de Dakaractu.
 
Ce fut pour lui une occasion rêvée pour lancer un appel aux parties prenantes de cet atelier d’une journée. ‘’ On a découvert beaucoup de gaz au Sénégal, il est normal qu’on utilise une transition énergétique qui va utiliser ces gaz avec des solutions moins polluantes mais, en tout cas, pour cette transition énergétique, je lance un appel à tout le monde, particulièrement aux participants de ce forum pour qu’on défende l’acheminement vers des énergies propres, mais à travers une transition réfléchie, prospective et qui rend effectif le développement de notre pays’’.
 
Il faut signaler qu’il a tenu ces propos après s’être réjoui du choix porté sur le Sénégal pour abriter cette rencontre de partage. ‘’Le Sénégal est très heureux aujourd’hui de partager son expérience, avec des pays frères avec qui nous devons ensemble choisir la voie du développement de l’Afrique. Les populations sénégalaises ont besoin d’électricité, donc nous devons tous œuvrer ensemble et pas en solitaire pour satisfaire ces populations’’. 
Mercredi 13 Octobre 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :