École de la convention part 2 : Le « journalisme d’aujourd’hui » face à l’assaut du « journalisme citoyen »


Le journalisme tel que connu est largement concurrencé par les médias sociaux plus motivés par la recherche de scoop et de buzz. Ce qui donne un sacré coup au traitement de l’information pour les journalistes, sans oublier  les contraintes liées parfois à l'enrôlement de certaines rédactions par des forces politiques. C'est à partir de ce constat que les professionnels de l'information, par le biais de la convention des jeunes reporters, ont fait appel à la vieille école pour réfléchir sur la manière de remédier à cette problématique à travers le concept « École de la convention » qui en est à sa deuxième partie.

En effet, c’est ce qui explique le choix du thème : le journalisme d’aujourd’hui. Ainsi, cette rencontre permettra aux jeunes  adhérents de ce corps de métier de discuter autour de ce sujet si complexe pour essayer de trouver un moyen d’assainir le journalisme et de lui rendre ses lettres de noblesse.

Déjà, l’ensemble des agressions que subit ce corps de métier devrait être résolu en grande partie par les nouvelles résolutions apportées sur le code de la presse, a signifié Diatou Cissé, un des vétérans de la presse locale. Du reste, poursuit-elle, la question qu’on se pose est de savoir pourquoi, politiquement, on traine les pieds depuis trois (3) ans pour appliquer ce nouveau code de la presse...
Dimanche 27 Décembre 2020
Dakaractu




Dans la même rubrique :