Echauffourées à l’arène nationale / Le CNG frappe fort : Un an de suspension pour Ñiakh Diarignou, Alioune Sèye 2 écope de six mois.


Après les violentes échauffourées survenues à l’arène nationale ce dimanche lors du combat entre Alioune Sèye 2 et Ñiakh Diarignou, le Comité  national de gestion de la lutte (CNG) est  sorti de son mutisme pour brandir des sanctions contre les fautifs. En réunion hebdomadière hier, à Léopold Sedar Senghor, Alioune Sarr et ses collaborateurs ont été fermes contre les instigateurs de ces scènes de violence .

« Ñiakh Diarignou » et son écurie « Thiaroye Mbollo » out pour un an, Aly Ndaw banni des arènes à vie…

C’est ainsi que le pensionnaire de l’écurie « Thiaroye Mbollo », Ñiakh Diarignou a été suspendu un an ferme à compter du 11 février. Il en est de même pour l’ensemble des licenciés de l’écurie Thiaroye Mbollo. D’ailleurs, l’un des accompagnants de « Ñiakh Diarignou », Aly Ndaw, qui avait versé une potion mystique sur Alioune Sèye 2, a pris une suspension à vie.

Alioune Sèye 2 prend 6 mois de suspension ferme… 

Pour ce qui est de l’autre camp, le lutteur de l’écurie Walo, Alioune Sèye restera six mois hors des arènes. Selon le vice-président du CNG chargé de la communication, Thierno Ka, il est sanctionné pour avoir voulu se faire justice lui-même...
 
Mardi 11 Février 2020
Dakaractu




Dans la même rubrique :