ETATS-UNIS - Enquête sur l'ingérence russe : L'étau se resserre autour de Donald Trump

Lundi, le procureur spécial en charge du dossier, Robert Mueller, a révélé les noms de trois premiers inculpés, qui ont tous joué un rôle clé pendant toute la campagne : Paul Manafort, l'ancien directeur de campagne, son fidèle associé, Rick Gates, et l'ex-conseiller pour les Affaires étrangères de Donald Trump, George Papadopoulos


Deux hommes sont inculpés par la justice américaine pour des crimes financiers, commis pour la plupart durant la décennie 2006-2016, avant qu'ils ne rejoignent la campagne de Donald Trump : Paul Manafort et Rock Gates. Une l’époque où le sulfureux lobbyiste Paul Manafort était conseiller pour l’ancien président ukrainien, le pro-russe Viktor Ianoukovitch.

Plus de 75 millions de dollars ont transité sur ses comptes offshore, ses activités de conseil en Ukraine lui ont permis de mener grand train : un million de dollars pour l’achat de tapis, plus d’un million de dollars pour des vêtements, mais aussi des voitures de luxe, des maisons achetées à Manhattan et à Brooklyn.

Les accusés risquent jusqu’à 20 ans de prison, notamment pour « complot contre les Etats-Unis » et « blanchiment d’argent », parmi douze chefs d'inculpation pour lesquels ils ont plaidé non-coupable.
Mardi 31 Octobre 2017
Dakaractu




Dans la même rubrique :