(ENTRETIEN) Farba Ngom : « L’opposition a manqué d’élégance... Macky Sall n’a pas besoin de dealer avec Wade... Ce que la mouvance présidentielle doit comprendre... »


Après la proclamation officielle des résultats de la présidentielle, Macky Sall a tenu un discours rassembleur à l’endroit de la nation sénégalaise. Une allocution qui a le don de réconforter le député maire de Agnams. 
 
Dans un entretien accordé à Dakaractu, Farba Ngom ne cache pas son émerveillement et confie qu’il a eu la “chair de poule” quand il a entendu le message de Macky Sall. “Nous l’encourageons dans cette démarche”, claironne le député. Cependant, il n’est pas convaincu que le dialogue est plombé d’avance par l’incarcération de Khalifa Sall et l’exil de Karim Wade. “Il a envoyé un message au Sénégal et tout le monde doit se sentir concerné”, rétablit le député.  

De même, Farba Ngom ne croit pas que la volonté affichée du chef de l’État de dialoguer avec l’opposition avec le concours d’Abdou Diouf et d’Abdoulaye Wade concrétiserait les “négociations” qu’on lui prête avec le dernier. Pour lui, Macky Sall n’a pas besoin de “dealer avec qui que ce soit”. 
Dans ce même ordre d’idées, il déplore l’attitude de l’opposition qui à son avis, devait avoir l’élégance de féliciter Macky Sall. Mais celui à qui il en veut surtout, c’est, dit-il, Idrissa Seck pour son “expérience d’homme d’État.”
S'agissant des accusations de fraude dont son camp fait l’objet, Farba Ngom convoque les PV “signés” par les représentants des autres candidats. Pour terminer, le député appelle les collaborateurs du chef de l’Etat à intégrer le fait que ce dernier a été élu pour travailler. “Mais aussi pour lancer des signaux très forts”, rappelle-t-il, d’un ton unificateur.  
 
Jeudi 7 Mars 2019
Dakaractu




Dans la même rubrique :