(ENTRETIEN) : « Je suis handicapé et Sénégalais... Mais dans mon propre pays, je suis oublié et isolé » (Médoune Thiam/ Handicapé visuel)

Médoune Thiam, plus connu sous le nom de Baye Dame, n'est pas content du gouvernement Sénégalais. Il garde, d'ailleurs, la même rancoeur vis-à-vis des autorités locales de son département. Son amertume est immense. Il vit difficilement son handicap, car oublié... lui comme ses camarades, dira-t-il. Trouvé chez lui à Mbacké où il gère seul sa famille, le conseil municipal dira beaucoup regretter le manque de respect dont sont victimes les personnes handicapées au Sénégal. Martelant qu'il ne sera jamais question pour lui d'aller mendier pour vivre et faire vivre ses enfants, Baye Dame confiera à Dakaractu que son cri du cœur ne vise qu'à réclamer ses droits. Pour lui, la carte d'égalité des chances, l'histoire des bourses familiales etc... ne sont rien d'autre que des pirouettes inventées pour amuser la galerie et tempérer les ardeurs. Sa colère et sa déception sont immenses...
Dakaractu a interviewé Médoune Thiam lors de la journée mondiale des personnes handicapées.


Mardi 3 Décembre 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :