ENTREPRENEURIAT SOCIAL : Mamadou DIA, ce jeune Gandiolais qui transforme sa localité (vidéo)

Son bref séjour en Espagne a forgé sa vie. Au terme de son périlleux périple, à bord d’une pirogue de fortune, Mamadou DIA découvre tout le mirage de l’Europe. Armé de sa plume, il décide alors de retracer son parcours et d’y exposer, sans complaisance, toute sa déception.

Son ambition : sensibiliser ses semblables, déconstruire dans la conscience collective, le mythe de l’Occident et les fantaisies qui l’alimentent, dénoncer les cruelles injustices que subissent ses frères migrants.

Son ouvrage « 3052 », en allusion à la distance qu’il a parcourue pour rallier l’Europe, sera un grand succès. Écrit en Espagnol, sa fresque autobiographique vient juste d’être éditée en langue française.

Mamadou créé HA HA TAY, une organisation solidaire et rejoint son village natal et y construit une maternelle grâce aux revenus générés par son ouvrage. Pétri d’ambitions, agrippé à son identité qui nourrit sa fierté, le jeune écrivain installe un centre culturel à PILOTE BARRE avec ses partenaires. Une première dans cette partie de Saint-Louis. Au passage, il crée une bergerie moderne dans son quartier et rénove une salle de soins du poste de santé de Tassinère.

Ce lieu de distraction, d’échanges, de fraternisation et d’émulation pour les jeunes abritera, bientôt, la première radio communautaire de GANDIOL. Pour marquer son enracinement à ses valeurs, il bâtit des infrastructures du centre avec de la boue et de la paille sur les toits. Le décor authentique et sublime suscite la fascination.

Du 20 au 31 décembre, le centre abritera la seconde édition du Festival « Taaru GANDIOL » initiée par le jeune Saint-Louisien. Une panoplie d’activités sociales et culturelles sera déroulée en marge de cette communion festive et éducative. Une bonne occasion d’exposer toute la splendeur de la diversité culturelle et économique qui marque cette zone.


Lundi 27 Novembre 2017
NDARINFO.COM




Dans la même rubrique :