ENDSS / Les techniciens supérieurs de la promotion 2017 refusent de rejoindre leurs postes d'affection.


Formés en réanimation, radiologie et néphrologie,  les techniciens supérieurs formés à l'Endss et qui appartiennent à la promotion 2017, sont définitivement plongés dans une grogne générale.

Leur colère est due au fait que le ministère de la Santé et celui de la Fonction publique les ont classés à la hiérarchie B2 alors qu'ils devraient, selon Yamar Diop technicien supérieur à l'hôpital Matlabou Fawzeini de Touba, être classés dans la hiérarchie A2. Une décision qui ne manque de provoquer en leur défaveur des pertes financières énormes en plus de constituer un frein à leur carrière professionnelle. 

À cause de ce qu'ils jugent comme étant un déclassement, ils refusent de rejoindre leurs postes d'affection et ce, depuis 15 jours. 

Yamar Diop est ses camarades promettent de durcir le ton si les autorités ne tiennent pas en compte leurs revendications. Affaire à suivre...
Jeudi 14 Janvier 2021
Dakaractu




Dans la même rubrique :