ÉMILIE NZALÉ (Présidente de JSS) : « Macky a vite compris que l’émergence d’un pays ne peut se réaliser, sans l’adhésion de toutes ses couches sociales et surtout sans les femmes »


Pour la Présidente de la formation politique Jappo Suxali Sénégal, c'est faire un mauvais procès au Président Macky Sall que d'estimer qu'en faisant son bilan, il versé dans la propagande. Madame Émilie Nzalé s'est voulue claire. '' Tout autre  leader politique, quel que qu'il puisse être, aurait fait la même chose. L'autoroute Ila'a Touba, l'Arena, ce taux de croissance qui est passé de 1,7 à 7,2 %, le Programme d’Urgence de Développement Communautaire (PUDC), le Cospétrogaz, l’université des métiers  du pétrole, le pont Sénégalo-Gambien ne sont pas des mirages ou des feuilles mortes. "

Émile Nzalé d'estimer que le Président Macky Sall a été conscient de l'aspiration placée en lui par les Sénégalais et s’est engagé résolument à opérer les ruptures nécessaires afin d’atteindre ses objectifs. '' Il a inscrit son action sous le signe d'un triple défi : une gouvernance vertueuse, une croissance soutenue et une redistribution équitable des ressources. "

En tant que femme, elle se réjouira du fait que tout a été fait sans discrimination de genre, où hommes et  femmes ont eu les mêmes droits et les mêmes chances de participer à son essor et de jouir des bénéfices de sa croissance. '' À cet effet, nous avons senti l’impérieuse nécessité  de nous organiser, de constituer un parti national fort et constructif. Le développement durable et l’émergence d’un pays ne peuvent se réaliser, sans l’adhésion de toutes ses couches sociales'', conclura-t-elle...





 
Mercredi 2 Janvier 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :