ÉDUCATION À TOUBA / La cité a présenté plus de 50% des candidats au Cfee et abrite 16 sur les 33 centres.


À défaut d'avoir à suffisance des écoles françaises, Touba se contente bien des établissements érigés sur initiative privée et amplement fréquentés par les enfants. Autant dire que la cité religieuse devient de moins en moins réfractaire à l'enseignement français parfois bien enveloppé dans des programmes d'éducation religieuse occupant une grande place dans ce type de système.

Les chiffres livrés par l'examen du Cfee montrent clairement que Touba est parsemée d'écoles françaises généralement appelées "écoles franco-arabes". Pour l'édition 2021 du Cfee, le département de Mbacké a présenté 7. 500 candidats. Les 3.865 viennent de la cité, soit plus de 50% de l'effectif. Ces candidats sont répartis dans 33 centres et les 16 sont logés dans la circonscription de Touba-Mosquée. Ndiaga Bâ qui donne l'information en sa qualité d' Inspecteur de l'Éducation et de la Formation, signale en passant, que 5.067 des potaches candidats sont des filles. Les écoles franco-arabes, 15 ans après leur avènement à Mbacké, présentent à elles seules, 2.500 candidats.
Mardi 6 Juillet 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :