Dysfonctionnement, effectif réduit, imprimerie... : Comment la Cour des comptes justifie le retard dans la publication des rapports.

Le premier président de la Cour des comptes a tenté de justifier le retard dans la publication des rapports annuels par des «dysfonctionnements internes». En conférence de presse, le magistrat Mamadou Faye assure respecter les règles de procédure et promet de remédier aux manquement liés à ce retard. Le corps de contrôle de l’Etat va publier au plus tard au mois d’octobre prochain les rapports annuels de 2018 et 2019, a indiqué son premier président.


Samedi 1 Février 2020
Dakaractu




Dans la même rubrique :