Drame routier : Gora Khouma appelle à un respect strict du Code de la route pour réduire les accidents


Le nombre de morts sur nos routes inquiète. Après un décompte macabre qui fait les 20 morts à la suite des accidents sur nos routes au bout de deux semaines, l’Union des transporteurs routiers du Sénégal, est montée au créneau pour déplorer cette recrudescence d’accidents mortels notée dans notre pays. Gora Khouma, le président de ladite structure est d’avis que le respect strict du Code de la route est le seul moyen pour réduire drastiquement les accidents.
 
‘’Je regrette vraiment, en tant que responsable, de voir certaines images venant des accidents. Je recommande le respect strict des directives du Code de la route. Ce code ne doit en aucune façon être négligée. Il doit être appliqué à la lettre. De nuit comme de jour, en présence comme en l’absence d’élément des forces de l’ordre, on doit respecter le Code de la Route pour le bien-être de tout le monde. Mais si le Code n’est pas respecté cela va constituer un problème’’, a-t-il dit sur les ondes de la radio Sud Fm.
 
Le syndicaliste des transporteurs qui réagissait au téléphone, a relevé que le problème restera entier sans des infrastructures routières bien faites et de bons véhicules. Mais, il précise qu’il faut que la personne qui conduit respecte elle-même les consignes du Code de la route. Après on va trouver d’autres moyens pour éviter les accidents. L’état des routes, les équipements, le comportement des usagers qui traversent la route et celui des populations avec leur bétail, sont des choses que Gora Khouma n’a pas laissé en rade. Celui-ci s’est adressé aux camionneurs. ‘’J’ai toujours dit que les camions ne doivent pas emprunter les ponts, même si cela n’est pas interdit. Un gros porteur qui a une charge de 20 à 50 tonnes, peut avoir des soucis majeurs à la montée comme à la descente d’un pont. Parce qu’au niveau des ponts comme Poste Thiaroye et Keur Massar, les rampes sont courtes à la montée comme à la descente. Cela est mon jugement personnel. Donc, je ne cesse de leur recommander d’emprunter les routes normales et de ne point emprunter ces ponts’’.
 
Il a invité, dans la même lancée, les autorités locales à prendre leurs responsabilités. ’’Les maires doivent tout faire pour que les trottoirs soient réservés exclusivement aux piétons. Les passages cloutés doivent aussi servir aux piétons. Que les autres piétons aussi utilisent les passerelles. Que les conducteurs respectent les panneaux de signalisation. Donc, faisons tout pour qu’il y ait des actions communes pour éviter les accidents. Car, les accidents ne profitent à personne’’.
Mercredi 15 Mai 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :