Drame de Rebeuss : « Comment l'Etat a assassiné nos deux compatriotes une seconde fois » (Guy Marius Sagna)


Lors de la rencontre de la société civile au siège de Amnesty International, Guy Marius Sagna en compagnie des autres organisations, a tenu à éclaircir les propos du ministre de la justice Me Malick Sall, qui a avancé qu’il était acclamé lors de sa visite à la chambre 9 de la maison d’arrêt et de corrections de Rebeuss. « Si le ministre de la justice a le toupet d’affirmer qu’il a été applaudi par les détenus d’une des chambres avec laquelle on menace les autres détenus, et bien nous ne pouvons que dire de la manière la plus claire qui soit, que le ministre de la justice ne dit pas la vérité, il a travesti la vérité », a martelé Guy Marius. 
À l’entendre, le ministre de la justice et l’Etat au nom duquel il a visité Rebeuss, ont assassiné une seconde fois deux compatriotes, morts dans des conditions tragiques, il y a une semaine dans la prison de Rebeuss. 
Selon l’activiste qui explique comment l’Etat a été coupable dans tous ces événements : «l’Etat est coupable pour non assistance à personnes en danger, de maltraitance, de tortures, de traitement inhumain et dégradant à l’endroit de près de 3000 détenus - une seconde fois, parce que l’Etat a dit des contre-vérités par la voix du ministre de la justice.»

Poursuivant, Guy Marius Sagna estime que l’attitude scandaleuse c’est aussi l’Etat qui donne 20 millions aux lions finalistes de la dernière CAN, 10 millions aux lionnes finalistes de l’Afrobasket et qui donne 2 millions aux familles des victimes. 
À l’en croire, « nous estimons que les joueurs de l’équipe nationale et les lionnes du basket méritent tous les soutiens et les encouragements, mais c’est insultant pour l’Etat d’acheter le silence des familles des détenus morts. »
Le membre de l'organisation Frapp-France dégage a fait aussi savoir qu’il est inadmissible que pour empêcher les familles de porter plainte en retour, l’Etat leur donne 2 millions. Somme que l’activiste juge dérisoire...
Mercredi 4 Septembre 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :