Drame de Boffa Bayott / Le socio-anthropologue Abdou Ndukur Kacc Ndao met les pieds dans le plat : "La responsabilité de l'Etat (...) Le MDFC est une coquille vide"

Alors que tous les regards se sont tournés vers le Mouvement des Forces démocratiques de Casamance suite au massacre samedi dernier de 13 coupeurs de bois dans la forêt de Boffa Bayott, le chercheur Abdou Ndukur Ndao prend le sens inverse.

L'anthropologue aux analyses tranchées sur la question casamançaise a disculpé les rebelles et a pointé un doigt accusateur sur l'Etat et ses démembrements qui ont laissé pourrir une situation qui aurait du être résolue à temps. Pour autant, le socio-anthropologue qui dénie au MFDC la force de frappe à lui prêtée au travers de cette affaire, est confiant quant aux lendemains du processus de paix.


Mardi 9 Janvier 2018
Dakaractu




Dans la même rubrique :