Drame à l’hôpital de Pikine : l’Ordre des médecins réagit et exige une meilleure considération du corps médical


Drame à l’hôpital de Pikine : l’Ordre des médecins réagit et exige une meilleure considération du corps médical
Afin de mettre un terme à toute spéculation autour de cette affaire concernant les révélations une personne qui serait membre du corps médical suite au décès d’une dame à l'hôpital de Pikine, l’Ordre national des médecins du Sénégal a sorti un communiqué ce lundi et entend mener les actions nécessaires, pour mettre fin aux affirmations mensongères, de personnes non habilitées, sur des traitements prescrits aux malades et de la pratique médicale.
En effet à la suite du décès de la patiente survenu au Centre Hospitalier National de Pikine, une personne se présentant en qualité de médecin, a déclaré, à travers la presse, que cette issue malheureuse est due à une perfusion de sérum glucosé. Elle a ajouté que la défunte souffrait du diabète et qu'elle ne devait pas recevoir une perfusion de sérum glucosé. Ce qui a révolté l’ordre.
 « La personne se qualifiant de médecin ne figure pas dans le Tableau de l’Ordre National des Médecins du groupe Sénégal. Par conséquent, elle ne peut pas exercer la médecine au Sénégal conformément à l’article premier de la loi 66-069 du 04 juillet 1966 relative à l’exercice de la médecine et à l’Ordre des médecins » a réagit le Dr Boly Diop et ses camarades.
En outre, ils ont tenu à éclairer la lanterne des sénégalais sur cette « fameuse injection » qui suscite tout ce bruit « un patient diabétique, peut recevoir sur prescription médicale, sans danger, du sérum glucosé, et ceci, en parfaite conformité avec les règles de bonne pratique ».
Ainsi, l’Ordre National des Médecins du Sénégal rappelle aux populations, qu’en cas de contentieux médical ou de suspicion de faute médicale, elles ont le droit de porter l’affaire devant l’Ordre, le tribunal des pairs ou devant les juridictions compétentes qui sont les organes habilités à trancher.
 


Drame à l’hôpital de Pikine : l’Ordre des médecins réagit et exige une meilleure considération du corps médical
Mardi 21 Juin 2022
Dakar actu




Dans la même rubrique :