Dr Oumar Sané, médecin chef de district de Vélingara : « Nous parlions toujours de cas importés, mais maintenant ce sont les autochtones qui sont contaminés… Vigilance… »


«  Nous parlions toujours de cas importés, mais maintenant ce sont les autochtones qui sont contaminés. C’est pourquoi nous devons redoubler de vigilance. Nous  exhortons les populations au respect des mesures barrière pour éviter la propagation de la maladie. Épargnée jusque-là, la cité religieuse de Médina Gounass a enregistré ses premiers cas positifs », a laissé entendre le Docteur Sané qui  faisait la situation du covid-19 dans le département ce dimanche 03 mai.

Le médecin-chef du district sanitaire de révéler d’ailleurs, que 18 personnes sont atteintes de COVID-19 dans le département de Vélingara. Il s’agit selon lui, « de 8 cas importés dont 7 sénégalais revenant du Liberia et une dame originaire de la Guinée Conakry.

Pour les derniers cas enregistrés, il précise « nous avons 10 positifs au covid-19, dont 9  cas positifs dans la cité religieuse de Médina Gounass et un à Kalifourou. Il faut signaler que les 7 sénégalais venus du Libéria  sont guéris ».

Dans la même foulée, il annonce :  « aujourd’hui, il y a 107 personnes confinées dont 31 dans un hôtel à Vélingara et 76 à Médina Gounass ».

La question de la porosité des frontières reste sur toutes les lèvres. Avec cette courbe ascendante du covid-19, le département est en train de devenir l’épicentre de la pandémie dans la région.
Lundi 4 Mai 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :