Dr Fatou Mbaye Sylla (directrice générale des établissements de santé) rassure à Kolda : « Le poste de gynécologue sera doublé dans quelques semaines…bientôt le scanner sera disponible car la commande est déjà faite... »


Suite aux mouvements d’humeur notés ces derniers temps au sein de l’hôpital régional, le Dr Fatou Mbaye Sylla a effectué une visite ce mardi 04 mai pour faire un état des lieux. Dans la foulée, les travailleurs ont profité de cette occasion pour tenir une rencontre pour critiquer, « la gestion nébuleuse » de l’hôpital régional. Mais la directrice générale des établissements de santé a tenu à rassurer la direction et les populations sur les améliorations notées et celles à venir dans le court terme. 

À l'en croire, « après avoir fait le tour de l’hôpital, on se rend compte que Kolda a reçu plus entre 2020 et 2021 que les dernières années. Par exemple, on dit que l’hôpital est un « mouroir », mais sans me tromper, il dispose d’un gynécologue, d’un chirurgien, d’un pédiatre, d’un cardiologue, d’un urologue, d’un néphrologue. Mais également, il a bénéficié des affectations de paramédicaux. D’ailleurs, le poste de gynécologue sera doublé dans quelques semaines. » 

 En ce sens, elle avance avec assurance « le laboratoire est aussi équipé et toutes les analyses peuvent se faire sur place. Bientôt le scanner sera disponible car la commande est déjà faite, de même qu’une échographie de dernière génération multifonctionnelle. Et bientôt le centre de dialyse déjà fonctionnel prendra en charge tous les patients de la liste d’attente… » 

Revenant sur l’objet de sa visite, elle rajoute : « on est à Kolda sur instruction du ministre de la santé Abdoulaye Diouf Sarr, pour faire le point sur l’hôpital régional. Il y a un an jour pour jour, nous avions fait une visite dans le cadre de la prise de service car la direction générale des établissements de santé venait d’être érigée en fin 2019.  Nous sommes ici encore pour évaluer la capacité de riposte des hôpitaux du Sénégal dans le cadre de la riposte contre la Covid-19. Et à cet effet à Kolda, nous avons évalué la capacité de réaction et le gap en terme de ressources humaines. Et ce qui nous a permis avec cette pandémie de faire des commandes valables à Kolda et dans les autres régions. » 

À l’opposé, l’intersyndicale des travailleurs de l’hôpital tenait une rencontre sur les tares de l’établissement pour se faire entendre. Ces derniers estiment que tout n’est pas rose au sein de la structure. 

C’est pourquoi avec à leur tête Babacar Bodian, président de l’intersyndicale des travailleurs de l’hôpital régional de Kolda, ils ont critiqué la situation déplorable de l’hôpital. Ce dernier d’de avancer : « le problème de l’hôpital se résume en trois points, à savoir le manque de ressources humaines, la vétusté du plateau technique et des bâtiments d’hébergement. C’est pourquoi l’hôpital peine à assurer des soins de qualité pour les populations. Nous déplorons aussi la situation de l’hôpital dont la plupart des services tournent au ralenti. Avec notre mouvement, nous avons constaté une petite amélioration, mais c’est largement insuffisant, par rapport aux attentes de l’hôpital… » 
Mardi 4 Mai 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :