Dr Adjaratou Wakha Aïdara Ndiaye : "Toutes les femmes doivent se lever pour la consolidation de la paix en Casamance et elles doivent être impliquées"


Les femmes du Sénégal se sont réunies autour de Partners West Africa Sénégal pour, disent-elles, "briser des barrières et renforcer le soutien entre les femmes des autres régions du Sénégal et de la Casamance". C'est pourquoi, elles ont initié leur 2ème session à Ziguinchor.
" Nous sommes là pour la mise en réseau des femmes de toutes les régions du Sénégal avec leurs sœurs de la Gambie et de la Guinée Bissau pour mettre en place un cadre constructif et permanent pour la recherche de la consolidation de la paix en Casamance et aussi devenir des médiatrices pour le règlement des conflits inter-frontaliers. Ce problème (la crise en Casamance, Ndlr) n'est pas un problème Casamançais. Donc toutes les femmes du Sénégal doivent se lever. C'est en ce moment qu'on pourrait avoir une solution à ce problème" alerte le docteur Adjaratou Wakha Aïdara Ndiaye, directrice exécutif de Partners West Africa Sénégal.
Poursuivant, elle explique que "pour résoudre ce problème, nous avons jugé nécessaire de faire appel à nos sœurs de la Gambie et de la Guinée Bissau. Nous comptons briser les barrières. Il ne faut pas qu'on se voile la face. Il existe une barrière entre les femmes du Sud du Sénégal et celles du reste du pays. Nous espérons avec ce second mandat, que les femmes seront au cœur de toutes les actions aussi bien au niveau communautaire local que national. Il y a beaucoup d'exemples à travers le monde montrant que lorsque les femmes sont impliquées à leur juste valeur dans la recherche et la consolidation de la paix, des réussites ont été prouvées. À titre d'exemple, le Mano river et celles du Mali récemment. Il doit s'appuyer sur les femmes en mettant l'accent sur le leadership des femmes."  
Mardi 26 Mars 2019
Dakaractu




Dans la même rubrique :