Dossier-Coronavirus : Le sport peut faciliter la contraction du virus (Spécialistes).

Alors que le Sénégal est officiellement en « état d’urgence sanitaire » pour faire barrage au coronavirus, certaines pratiques comme le sport peuvent encore faciliter la contraction du virus. Les conseils des spécialistes…


Dossier-Coronavirus : Le sport peut faciliter la contraction du virus (Spécialistes).

Dans ce contexte d’une pandémie de Coronavirus dont la manifestation clinique reste la fièvre, docteur Ousseynou Touré déconseille de faire du sport. « C’est un peu risqué de sortir pour faire du sport.  Si on sent qu’on a de la fièvre, c’est complétement interdit », avertit le cardiologue, dans le journal L’Obs.

 

Sport et fièvre ne font pas bon ménage, estime-t-il. Dans le cas de la fièvre, des données expérimentales montraient que « les efforts physiques peuvent aggraver la sévérité de la maladie ».

 

« C’est un peu risqué de sortir pour faire du sport »

 

Un conseil essentiel souvent méconnu des sportifs amateurs. Ce n’est pas une bonne idée d’enfiler ses chaussures de sport pour aller faire un jogging ou jouer au football en ces temps où le Coronavirus sévit. « Les conditions ne sont pas réunies pour faire du sport intense. Il faut éviter les terrains de football au maximum possible.

 

Le football, il ne faut même pas y penser », freine le docteur. Pour les trainings comme au niveau de la Corniche ouest, où il y a du monde, « il faut l’éviter », selon la blouse blanche. « Parce que ce sont plusieurs personnes qui s’y rassemblent », a-t-il rappelé.

 

De plus, on ne sait pas s’il y a un risque de courir lorsque l’on est dans les jours d’incubation qui précèdent l’apparition des symptômes. Dr Touré ne badine pas : « Le sport c’est le moment où on dégage une forte respiration. C’est la voie la plus rapide si on est en contact avec des personnes infectées. C’est un moyen très facile de contracter le virus. Pendant cette période, l’éviter c’est le maître mot ».

 

Pas d’activité physique en groupe…

 

Le cardiologue donne son feu vert « pour une brève activité physique », à domicile. Mais pas d’activité physique en groupe. « Au bout d’une heure de temps, essayer de faire quelques pas », préconise le cardiologue.

Sur Figaro.fr, des spécialistes ont demandé de faire « attention à l’excès de sport et aux efforts intenses, notamment en cas de fièvre ». 

 

Interrogé par le site français, Pr Hervé Douard, chef de service au CHU de Bordeaux, a voulu rétablir la vérité : « Beaucoup de gens pensent encore que faire du sport permet d’éliminer un virus, c’est faux et dangereux ». 

« C’est une légende urbaine,» renchérit le Dr  Laurent Uzan, cardiologue du sport. 

 

« Le risque c’est que le coronavirus aille attaquer le muscle cardiaque, provoquant une inflammation appelée myocardite avec un risque de trouble du rythme et de mort subite en particulier à l’effort », explique ce dernier.

Il y a près de vingt-cinq ans déjà (conférence de Bethesda), les cardiologues expliquaient que « l’arrêt de toute activité sportive au cours d’une myocardite aiguë est impératif ». « Avec ce virus, c’est comme pour la grippe, on ne fait pas de sport! », résume le professeur  Douard.

 

Du sport pour éliminer un virus ? C’est faux et dangereux…

 

« De façon générale, l’activité physique est toujours bonne pour la santé, précise le Pr Éloi Marijon, professeur de cardiologie (hôpital européen Georges-Pompidou, APHP), mais elle est déconseillée quand on a une infection. » 

 

« Attention aux activités très intenses », mettait en garde le Dr Laurent Chevalier, cardiologue du sport jeudi dernier dans le quotidien L’Équipe, en s’adressant « à tout le monde, y compris les sportifs du dimanche », sans oublier « les jeunes sur les réseaux sociaux tentés de se lancer des défis » car « les jeunes ne sont pas toujours raisonnables ».

 

Les sportifs professionnels le savent, à qui on demande de s’entretenir mais sans excès, il ne faudrait pas que les citoyens confinés mais habituellement peu sportifs prennent des risques inutiles. « Ce n’est pas le moment, pendant l’épidémie, de se mettre au sport si on n’en faisait pas avant », conclut le Dr Uzan.

 

 

Mardi 24 Mars 2020
Dakaractu




Dans la même rubrique :