Dix mois après le crash de l'hélicoptère de l'armée à Missirah : Les regrets de ce pêcheur

Souleymane Pouye fait partie des pêcheurs qui sont intervenus pour secourir les personnes qui étaient à bord de l'hélicoptère de l'Armée de l'Air qui s'est écrasé le 14 mars dernier dans les Îles du Saloum, précisément au large de Missirah. Cette opération de secours a permis de sauver 12 passagers de l'hélicoptère. Il n'empêche, Souleymane Pouye ne semble pas satisfait de lui-même, car s'il ne tenait qu'à lui, il n'y aurait pas de perte en vies humaines ce jour. Il regrette de n'avoir pas pu administrer aux blessés graves les premiers soins. La nation sénégalaise lui est pourtant redevable pour s'être surpassé et il a été décoré à l'image d'une trentaine de ses pairs par le président Sall. Ils ont été élevés au rang de chevalier dans l'ordre national du lion, avec en prime une enveloppe de 500 000 francs.


Vendredi 14 Décembre 2018
Dakaractu




Dans la même rubrique :