Distances de sécurité, réduction des invités, port du masque sur les plateaux de télévision : Le Cnra et le Cdeps trouvent un terrain d'entente avec le ministère de l’Intérieur

C’est la question qui fait rage depuis quelques jours. Faut-il ou non, porter un masque sur un plateau de télé. Il est difficile de savoir quoi penser, les responsables de chaînes de télévision n’étant eux-mêmes pas forcément d’accord sur la question. Si tous s’accordent pour dire qu’il est absolument obligatoire dans les lieux publics, les avis divergent lorsqu’on est en studio. Alors que certaines chaînes de télévision comme Tfm, imposent déjà à leurs chroniqueurs d’en porter, du côté de Walf Tv, SenTv et iTV on est plutôt partagé. Le Conseil national de Régulation de l’Audiovisuel (CNRA) et le Conseil des Diffuseurs et Éditeurs de Presse du Sénégal (CDEPS) ont annoncé avoir trouvé un accord avec le ministre de l’Intérieur. C'est un communiqué conjoint de ce lundi 27 avril qui le raconte. Et le voici in extenso…


Le ministre de l’Intérieur a pris un arrêté, prescrivant le port obligatoire de masque de protection dans certains lieux durant l’état d’urgence. Cette disposition s’applique notamment aux «services du secteur privé». 

 

Les forces de l’ordre ont alors demandé le respect du port de masque, y compris sur les plateaux de télévision.

 

Le Conseil national de Régulation de l’Audiovisuel (CNRA) et le Conseil des Diffuseurs et Éditeurs de Presse du Sénégal (CDEPS) ont été saisis par les entreprises sur l’inapplicabilité de cette mesure, qui ferait du Sénégal une exception dans le monde. Aucune télévision dans aucun pays du monde ne fait porter le masque aux personnes sur un plateau de télévision, animateurs comme invités de l’émission.

 

Le CNRA et le CDEPS ont alors pris l’initiative de solliciter une rencontre avec les autorités du ministère de l’Intérieur, représentés par le Directeur de Cabinet du ministre et le Préfet de Dakar.

 

La rencontre a permis de déterminer les conditions dans lesquelles les animateurs d’émission et leurs invités pourront ne pas porter de masque dans les conditions suivantes :

 

- Un plateau de télévision, en plus des animateurs, ne pourra accueillir plus de cinq (5) invités

 

- La distanciation physique d’au-moins un (1) mètre entre les participants de l’émission sur le plateau de télévision.

 

Le CNRA et le CDEPS ont tenu à rassurer les autorités du ministère de l’Intérieur que toutes les mesures de santé publique contre le coronavirus sont respectées par les entreprises de presse :

 

- Port obligatoire du masque dans l’entreprise, lors des reportages sur le terrain et dans le transport de service

 

- Perche de son lors des reportages

 

- Lavage des mains au savon ou au gel hydroalcoolique

 

- Désinfection des locaux de l’entreprise.

Le respect de ces mesures témoigne encore de l’engagement de la presse sénégalaise à assumer sa mission de service public de manière républicaine et en toute responsabilité.

 

Fait à Dakar, le 27 avril 2020.

 

Pour le CNRA                                                                       

 

Le Président Babacar DIAGNE    

 

Pour le CDEPS

                                             

Le Président Mamadou Ibra KANE

Lundi 27 Avril 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :