Disséquer les propos blasphématoires de Idrissa Seck (Par Ahmed Khalifa Niasse)


Disséquer les propos blasphématoires de Idrissa Seck (Par Ahmed Khalifa Niasse)
Il doit être dit ici que les propos qui vont suivre n’ont rien à voir avec le parti Rewmi, ses responsables, ses militants. Ils ne sont pas, non plus, dirigés contre la personne d’Idrissa Seck à qui nous avons déjà exprimé notre sympathie à plusieurs reprises. Car l’homme n’est pas dépourvu de qualités. D’ailleurs c’est une forme de sympathie que d’appeler son attention sur cette turpitude blasphématoire. Nous le félicitons, même, d’avoir choisi mon ami et frère ainé, Serigne Mountakha Bassirou Mbacké, le Khalife Général des Mourides, comme nouveau guide. Cela doit, par ailleurs, le pousser à la discipline et à la rigueur, car un Mouride ne blasphème point.
Nous ne le condamnons pas mais nous l’invitons à deux choses.
La première est de faire un mea culpa direct. Car les propos à l’encontre du Prophète Abraham, père du monothéisme et fondateur de l’Islam originel lui-même ne les accepterait pas vis-à-vis de son ascendant paternel. On doit le même respect au Prophète Abraham qu’au Prophète Mohamed (psl). D’ailleurs dans la Salat Al Ibrahimia, souvent citée sur le minbar à Touba, il est demandé (à haute voix) au Seigneur de faire accéder notre Prophète (psl) et les siens aux mêmes faveurs déjà accordées  au Prophète Abraham et aux siens.
Tout mot déplacé à l’encontre du Prophète Abraham l’est aussi à l’encontre de notre Prophète( psl) . Et, par ricochet, à l’encontre de Khadimou Rassoul, vicaire et corollaire du Prophète Mohamed (psl). Et donc de tous les prophètes.
Telle que je connais la rectitude et la grande piètè hors normes de Serigne Mountakha, s’il avait écouté lui-même  ces propos il se serait évanoui immédiatement. Sachant que sa qualité de Gardien de la Rectitude et de Valeurs aura été  atteinte.
Il est inadmissible qu’on dise que la Mecque, lieu de pèlerinage et qui revient comme un leitmotiv dans les écrits de Bamba, n’est pas l’endroit adéquat et que lui Idrissa Seck est le seul à le connaitre. Alors que Dieu a révélé tout le contenu de Son Royaume jusque dans ses dimensions nano.
C’est Serigne Touba et son enseignement qui continuent celui des prophètes que vous avez gravement mis en cause. C’est, peut-être, pourquoi vous avez annoncé une adhésion qui n’était qu’un secret de polichinelle.
Lorsque Idrissa Seck dit que le lieu dit Bakkaa connu de lui seul est lié étymologiquement au mot arabe Boukkaa( pleur ou lamentation)c’est qu’il ignore simplement que le Verset……35 ..de la Sourate…8…évoque ces lamentations sous la forme du mot Moukkaa.
Idrissa Seck a provoqué le monde entier. L’Arabie Saoudite, l’Egypte, la Malaisie….Même les musulmans de Chine et de l’Inde l’ont maudit.
La deuxième chose est de tout faire pour obtenir le pardon de Sidy Lamine Niasse, fils de Mame Khalifa Niasse, l’un des plus grands saints que l’Islam ait connu et dont la malédiction ne pardonne pas.
Parce que des politiciens sans vergogne avaient provoqué Baye Niasse, le frère cadet de Mame Khalifa Niasse une hécatombe s’en est suivie. Certains de ces leaders sont restés paralysés ç vie. Après avoir occupé des directions englobant la sous-région..
Si, toutefois, vous ne faisiez pas je le dirai au Khalife Général des Mourides.
Ne sait-on pas que pendant son séjour à Diourbel une personne se disant Mouride a envoyé deux lettres à Elhadj Abdoulaye Niasse, père des deux illustres personnages cités plus haut. Il s’agissait de lettres d’insultes. Lorsque les deux lettres lui sont parvenues non seulement il a invité le Talibé en question à se repentir mais il a écrit de sa propre main ceci ; « Tout ce qui est dit à ce saint homme, à ses enfants et à ses petits fils de bien ou de mal je considère que la parole en question s’adresse à moi directement »
In fine je ne vous souhaite pas un Sayfyou Niasséne dont vous aurez été la cible. C’est imparable. C’est foudroyant. Ce n’est pas une menace, c’est un conseil.
 
                                                                          Dr AHMED KHALIFA NIASSE
Mercredi 23 Mai 2018
Dakaractu




Dans la même rubrique :