Diffusion de fausses nouvelles ; le parquet a requis 6 mois fermes contre Guy Marius Sagna.


L'activiste est jugé, ce 7 octobre,  en flagrant délit devant le tribunal correctionnel de Dakar pour diffusion de fausses nouvelles sur un post considéré comme portant atteinte à l'institution de la gendarmerie.

Habillé d'un t-shirt Lacoste bleu, masque au visage, Guy Marius Sagna a comparu devant le juge. Il a catégoriquement nié les faits qui lui sont reprochés.

"Je n'ai jamais eu l'intention de porter atteinte à la gendarmerie que je respecte beaucoup", a-t-il confié au juge.

Qualifiant le post de Guy de caractère à entraîner la désobéissance envers la loi, le parquet a retenu une peine de 2 ans dont 6 mois ferme contre l'activiste. Pour le procureur, le texte de Guy Marius Sagna a porté atteinte au moral des citoyens.

Le procès qui est toujours en cours au moment où ces lignes sont écrites tire en longueur.
Un pool d'avocats composé entre autres des maîtres Moussa Sarr, Khoureychi Ba, Abdoulaye Tall, Assane Dioma Ndiaye assure la défense de l'activiste.
Pour la tenue du procès, tous les axes menant au palais de justice ont été quadrillés par les forces de défense et de sécurité. Les entrées se filtrent à quelques cent mètres de l'institution judiciaire. Les commerçants et autres personnes qui s'activaient quotidiennement aux environs du palais ont été déguerpis des lieux...
Jeudi 7 Octobre 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :