Diffusion de données personnelles : Diadji Dieng avait envoyé des photos obscènes de son amante à son oncle et à deux de ses amies.


Diffusion de données personnelles : Diadji Dieng avait envoyé des photos obscènes de son amante à son oncle et à deux de ses amies.
2 mois ferme, c’est la peine qu’a écopée hier Diadji Dieng. Selon nos confrères du journal « les échos », son amant lui a emprunté 300 000 f CFA pour les préparatifs de leur mariage mais ne comptait pas l’épouser.

Ce chauffeur de profession n’a rien trouvé de mieux à faire que d’envoyer la vidéo obscène de sa copine à l’oncle et aux amies de celle-ci. C’est pour des faits de collecte illicite et de diffusion de données à caractère personnel que ce monogame et père de 8 enfants, domicilié à Keur Massar a comparu hier devant le juge des flagrants délits de Dakar.  Choquée et désabusée, l'amante l’a traduit en justice pour des faits de collecte illicite et de diffusion de données à caractère personnel.  

Mais, il a nié les faits, soutenant qu’il ne l’a pas filmée. « Quand j’étais chez elle, elle regardait des photos sur son portable. Et j’ai constaté qu’elle a envoyé des photos d’elle à une voire deux de ses contacts. Je me suis fâché et je suis parti. C’est plus tard qu’elle me les a envoyées ». Et pourtant, Diadji Dieng avait reconnu l’existence de certaines images obscènes qu’il avait lui-même prises alors qu’il était en intimité avec sa copine. Il a tout de même reconnu avoir envoyé les images à deux amies d’Awa Pouye ainsi qu’à son oncle. Ce, dit-il, pour leur montrer qu’Awa était une fille de mœurs légères.

Des déclarations contraires à celles d’Awa Pouye, absente à la barre, sur procès-verbal.  Car, cette dernière avait soutenu que son ex, pour lui faire croire qu'il allait l'épouser, lui avait emprunté la somme de 300 000 f CFA. Il lui avait dit que ledit montant était destiné aux préparatifs de leur mariage. Mais elle s'est finalement rendu compte de cette duperie, et va lui réclamer son argent. Chose que l’amant n’a pas digérée.

Ainsi, pour se venger, Diadji Dieng a publié les vidéos obscènes où ils étaient ensemble. Interrogé à ce sujet, le prévenu a confié qu’Awa Pouye est tout simplement jalouse, mais qu’il ne lui doit pas de l’argent. Le procureur ayant requis l’application de la loi pénale contre lui, Me Baba Diop a indiqué que son client sait qu’il a mal agi. Ce, avant de solliciter la clémence du tribunal.

Finalement, le tribunal l’a reconnu coupable et condamné à 2 mois ferme de prison en sus des intérêts civils de la plaignante qu’il a réservés.
Mercredi 15 Septembre 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :