Diaspora : La députée Mame Diarra Fam attaque l’arrêt de rapatriement des dépouilles.


L’arrêt des transferts de dépouilles de Sénégalais de la diaspora est une décision fortement dénoncée par la parlementaire Mame Diarra Fam. Députée de la diaspora, elle a vivement dénoncé l’arrêt décrété par l’État de tout transfert de dépouilles de Sénégalais décédés hors de nos frontières.
 
‘’C’est une décision qui ne nous enchante pas. Parce que c’est une mesure qui ne devait pas être prise. Nous avons de l’expérience par rapport à ces situations. Et si nos autorités nous avaient demandé notre avis, on leur aurait montré comment gérer ces corps sans qu’aucune personne ne soit contaminée. L’État a pris la mesure sans nous consulter. Cela nous chagrine beaucoup. Et nous estimons que nos autorités se devaient de nous laisser le choix de rapatrier les dépouilles de nos parents décédés’’, a dénoncé la députée  Mame Diarra Fam, au cours d’un échange téléphonique dans l’Édition spéciale de ce samedi 11 avril 2020, sur Dakaractu.
 
Du nombre des 15 députés de la Diaspora, elle a manifesté son désaccord face à cette mesure. ‘’Je crois que ces décisions devraient être prises après consentement. L’État a pris des mesures sans nous consulter, nous députés de la diaspora. Je dis cela au nom des 15 députés. Et nous les députés de la Diaspora sommes dépités. Les autorités étatiques, avant de prendre une telle mesure auraient dû nous consulter, parce que nous députés de la Diaspora avons des comptes à rendre à nos semblables. Nous vivons avec ces populations et les connaissons mieux que nos autorités’’.
 
Concernant les 12,5 milliards dédiés aux Sénégalais de l’extérieur, elle salue la mesure, mais considère que c’est dérisoire, vu l’apport des populations de la 15 ème région’’ dans le budget et en terme de transfert de fonds au profit des populations.
 
‘’J’ai une appréciation positive de cette volonté de l’État de soutenir les sénégalais de la Diaspora. Cette Diaspora qui contribue fortement au budget national. Je pense même que l’État doit nous donner plus de considération. Il a apporté son aide, cela est normal. On attend la suite pour voir comment va se faire la distribution’’, a dit la dame. Cette dernière dit nourrir de l’espoir que le partage se fera bien avec l’arrivée du nouvel ambassadeur. Mais elle met le doigt sur l’après crise et demande comment l’État compte faire pour gérer ces sénégalais sans emploi’’. D’où sa conviction que ‘’cette enveloppe octroyée à la Diaspora c’est bien, mais qu’elle n’est pas suffisante’’.    
Samedi 11 Avril 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :