Diarrère / Inauguration de la maternité de Mbétite : Thérèse Faye Diouf décide de mettre fin aux souffrances des femmes enceintes.


"Cette inauguration marque un moment important pour les populations et Jean Louis Lanier. En effet, après une visite au village et une discussion avec l'infirmier chef de poste, Mr Lanier avait été informé du besoin pour la population de la construction d'une nouvelle maternité. Et depuis l'affectation 
d'une sage-femme, il apparaissait dès lors urgent de disposer de locaux adaptés pour l'accueil et la prise en charge des femmes en état de grossesse, mais également de leur suivi jusqu'à l’accouchement. C'est ainsi que Mr Lannier a décidé de financer entièrement et sur fonds propres la construction de cette maternité dont les travaux ont démarré en février dernier.

Durant les travaux, Mr Lannier, architecte de son état, a tenu à assurer le suivi de toutes les étapes faisant plusieurs aller et retour entre la France et le Sénégal. Des efforts consentis pendant une année ont donné naissance à ce joyau construit en R+1 qui va abriter la maternité de Mbétite. 

"La construction de cette maternité dans le poste de santé, pour un montant de 36.599.940 francs Cfa, dont l'équipement en panneaux solaires, batteries, et chauffe eau solaire est d'une valeur totale de 2.000.000 francs Cfa, constitue un véritable soulagement pour les populations et surtout les femmes qui vont accoucher dans des conditions sécurisées", a confié Thérèse Faye.

Qui du reste, en tant que maire de Diarrère, a pris  l’engagement de lui décerner le titre de citoyen d'honneur de la commune au nom du Conseil municipal.

"Pour mieux accompagner cette importante donation, il sera tout prochainement procédé à l'équipement de la maternité en produits médicaux conformément à la demande de la population. J’exhorte à la bonne gestion et au bon usage de cette infrastructure dans l'intérêt des femmes et des couples mère-enfant. Sous ce rapport, l'implantation du Cds est une impérieuse nécessité pour la préservation de cet acquis. Nous prenons l'engagement de doter en ambulance les postes de santé de la commune qui n'en n'ont pas. Nous étudions la faisabilité pour courant 2020, pour que le poste de Mbétite et de Bicole puissent avoir des ambulances."
Dimanche 26 Janvier 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :