Diamniadio/Litige Foncier : « Nous avons déposé une plainte auprès de l’OFNAC pour dénoncer les agissements douteux du Maire Mamadou Moulaye Guèye » (Porte parole MCDIPD)


Le dossier qui avait révélé clairement deux litiges opposant d’une part la mairie et Monsieur Demba Diop Sy et consorts (détenteurs de baux) et au-delà les autorités ayant établi les baux, et d’autre part la mairie et les victimes, n’a pas encore connu  son épilogue. Les victimes de démolition et les propriétaires des maisons qui se sont regroupés au sein d’un collectif ne comptent pas lâcher cette affaire. 

Selon Babacar Sow, le porte-parole du jour, « La mairie qui a octroyé ces parcelles de terrain est de connivence avec le  promoteur, qui n’est personne d’autre que le député Diop Sy. Les agents techniques viennent ici chaque jour avec les éléments de la Dscos. Les démolitions vont reprendre d’après le commandant Pape Saboury Ndiaye qui est venu lui-même il y’a quelques jours sur le site », déclare-t-il. Une situation qui risque de causer des tensions vu la détermination des propriétaires de maisons concernées par cette affaire qui est devant l’Ofnac. « Nous avons déposé une plainte auprés de l’OFNAC pour dénoncer les agissements douteux du Maire Mamadou Moulaye Guèye. Il faut que les services de l’Etat viennent ici pour faire un audit. C’est trop grave ce qui se passe actuellement ici. Le maire est l’unique responsable des malheurs des populations. Le chef de l’Etat doit agir avant qu’il y ait mort d’homme  », déclare Diombate Sall, membre dudit collectif qui faisait face à la presse ce 6 décembre à Diamniadio.

 Pour rappel, le colonel Papa Saboury Ndiaye, patron de la Direction de la surveillance et de la conservation des sols (Dscos) avait réagi suite aux affrontements survenus à Diamniadio. À l'en croire, les propriétaires de maisons qui s'insurgeaient contre les opérations de destruction menées par la Dscos, ne sont pas dans leurs droits. Interrogé par une radio privé de la place, il avait parlé d'occupation "irrégulière". "Ces constructions n'ont pas suivi les règles de l'art », selon lui. Le titre foncier sur lequel la Dscos est intervenue "pour arrêter ces velléités d'occupation irrégulière" appartient, selon les précisions colonel, au député Demba Diop dit Diop Sy qui  a porté plainte à la direction.  « Ils n'ont aucun titre de propriété. Ils ont construit de leur propre chef. Le maire a été entendu à la Brigade de gendarmerie de Rufisque. Mais dans sa déclaration, il a martelé qu'il n'est ni de près ni de loin (mêlé à ces constructions irrégulières», avait-t-il déclaré à l’époque. 
Vendredi 6 Décembre 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :