Diamniadio / CIDD : « Le discours autour de la perception de la dette en Afrique a radicalement changé. » (Mme Aminata Loum, Développement International)

L’endettement en Afrique sert à financer des projets de développement et à observer une corrélation positive entre les niveaux de développement infrastructurel des Etats Africains et le niveau d’endettement. Pourtant, selon Mme Aminata Loum du Développement International, «Le discours autour de la perception de la dette en Afrique a radicalement changé. Il ne s’agit pas d’un processus qui sert à alourdir les finances publiques des États Africains bien au contraire. L’endettement en Afrique, sert à financer des projets de développement. » Selon toujours elle, les bailleurs de fonds tendent à orienter leurs programmes de développement vers des projets qui se soucient plus des enjeux, du changement climatique. C’est l’exemple de la Banque Européenne de développement. Il faut davantage mobiliser des ressources fiscales au niveau du continent, réduire la dépendance des Etat Africains par rapport à l’aide au développement. Elle se prononçait lors d’un panel qui avait pour thème : Financement des infrastructures-comment renforcer les efforts de tous les partenaires au développement, qui a marqué la conférence internationale sur le Développement Durable et Dette soutenable qui s’est tenue au CICAD ce 2 décembre.


Mardi 3 Décembre 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :