Dialogue politique : le mode de transmission du rapport final objet de controverse


La Commission cellulaire chargée sous la direction du général à la retraite, Mamadou Niang, de conduire les travaux de concertation sur le processus s’est réuni hier. Le Général Mamadou Niang qui pilote le volet politique du dialogue se retrouve face à un dilemme. En effet, les acteurs politiques parties prenantes à ces travaux de concertation sur le processus électoral n’ont pas pu trouver de consensus sur le moyen de transmission de leur rapport final au président de la République. Le pôle de l’opposition conduit par le vice-président du parti Rewmi ne veut pas que ce document passe par les mains du ministre de l’Intérieur pour arriver sur la table du président de la République. Déthie Fall et cie veulent que le général Niang se charge à la fin de leurs travaux de remettre directement son rapport au président de la République. Alors que le pôle de la majorité, estimant que la commission est sous la tutelle du ministre de l’Intérieur qui, non seulement, a procédé à l’installation de ses membres mais aussi fourni les termes de référence de ces concertations, vote la remise de ce document au ministre Aly Ngouille Ndiaye qui se chargera de le remettre à son tour au président de la République
Samedi 15 Juin 2019
Dakar actu




Dans la même rubrique :