Dialogue national : « Il n’y a pas de démarche unilatérale, les questions préjudicielles ne peuvent pas nous créer des problèmes » (Benoit Sambou, Majorité)

L’arrivée de 40 nouveaux membres dans le comité de pilotage du dialogue politique vient corriger le déséquilibre de genre dans les instances de concertation a défendu le délégué de la majorité dans les discussions, Benoit Sambou. Ce dernier qualifie de légale la décision du président du comité de pilotage du dialogue national, Famara Ibrahima Sagna contrairement à ce que croit l’opposition et certains membres du comité de pilotage du dialogue. ‘’Il n’y a pas de démarche unilatérale, les questions préjudicielles ne peuvent pas nous créer des problèmes’’, a soutenu Benoit Sambou qui rassure sur l’aptitude des nouveaux arrivants pour faire avancer le processus. Benoit Sambou s’exprimait à l’occasion de la première réunion du comité de pilotage du dialogue national tenue ce 14 janvier au building administratif, Mamadou Dia.


Mardi 14 Janvier 2020
Dakaractu




Dans la même rubrique :