Deux ans après le premier mort de Covid-19 : Tout savoir sur les dernières évolutions de la pandémie au Sénégal.

L'anniversaire du premier mort connu du nouveau coronavirus passe inaperçu ce jeudi 31 mars, alors que Dakar cherche toujours à gommer son image d'épicentre de la Covid-19 au Sénégal.


Il y a deux ans, jour pour jour, le Sénégal annonçait un premier décès de Covid-19.  Aujourd'hui, à Dakar, il n’y a plus d’inquiétude particulière de la population concernant les cas de décès.

1 965 personnes ont depuis perdu la vie à la surface du Sénégal des suites de l'épidémie. À ce jour, 85 895 cas ont été déclarés positifs dont 83 897 guéris et aujourd’hui 32 personnes sont sous traitement.

D’ailleurs, on parle d’« une lente diminution de l'augmentation » du nombre de personnes infectées par la Covid-19. On pourrait traduire cette formule de Jérôme Salomon par « ralentissement de la dynamique de l’épidémie ».

La vie à Dakar est donc absolument normale. On ne compte pour le moment que quelques cas par jour : pas plus de 9 cas issus de la transmission communautaire à l’échelle de tout le pays de 17 millions d'habitants, ce jeudi 31 mars 2022.

Dans les rues, de nombreux habitants ont perdu l’habitude de porter le masque qui n’est plus obligatoire dans certains endroits. Il y a même eu 50 000 spectateurs au Stade Me Abdoulaye Wade, mardi, sans limite de jauge Covid-19.

L’épidémie et l’année 2020 semblent bien loin. Outre le traumatisme, il y a aussi la fierté de montrer que l’épreuve a été surmontée, à l'heure où les chiffres du Covid-19 sont au plus bas.

Même si certaines voix dissidentes tentent tout de même de s’exprimer pour dénoncer la gestion de la crise par les autorités sénégalaises.

Le pays a recensé ce jeudi, 9 cas de Covid-19 issus de la transmission communautaire sur 1 260 tests réalisés, soit un taux de positivité de 0,7%. Une incidence au plus bas depuis quelques mois, après la troisième vague de cas qui avait fait de Dakar un épicentre.

À la date d’aujourd’hui, 08 patients suivis ont été contrôlés négatifs et déclarés guéris. Aucun cas grave n’est en ce moment pris en charge dans les services de réanimation.

Le communiqué du ministère de la Santé et de l’action sociale renseigne aussi qu’aucun cas de décès n’a été enregistré la veille. Le pays compte au total 1 462 351 de personnes vaccinées, selon le ministère de la Santé.
Jeudi 31 Mars 2022
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :