Détention de Guy Marius Sagna : FRAPP/France Dégage exige sa libération immédiate et menace.

L’arrestation de Guy Marius Sagna du mouvement Front pour une Révolution Anti-impérialiste Populaire et Panafricaine/France Dégage n’est pas du goût de ses camarades qui ont fait face à la presse ce 19 juillet pour interpeller les autorités. Pour ces derniers qui dénoncent une détention abusive et arbitraire, l’interpellation de leur frère et sa garde à vue ne reposent sur aucune base légale ni une procédure judiciaire régulière. Pis, elles constituent des violations des dispositions de la constitution, de la déclaration universelle des droits de l’Homme, de la charte africaine des droits de l’Homme et des peuples, du pacte international relatif aux droits civils et politiques des Nations Unies et de la convention contre la torture et les peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants soutient le mouvement FRAPP/France Dégage. L’organisation exige, à cet effet, la libération immédiate du camarade Guy Marius Sagna et menace de durcir le ton et d’intensifier les actions si leur revendication ne trouve pas écho favorable. Elle se garde cependant de dévoiler la stratégie qui sera déroulée dans les heures voire les jours qui vont suivre si leur exigence n’est pas prise en compte. Guy Marius Sagna a été interpellé le 16 juillet 2019 suite à 2 post qu’il avait publié sur sa page Facebook dénonçant le fait que des hommes politiques sénégalais meurent dans la plupart des cas à l’étranger en s’y rendant pour se faire soigner.


Vendredi 19 Juillet 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :