Désaccords entre responsables Apr de Grand-Yoff : l’opposition en roue libre pour 2019


La situation de ni paix ni guerre entre responsables APR dans la commune de Grand Yoff ne semble guère rassurer. Au contraire, elle inquiète de plus de plus militants et sympathisants. En effet, malgré les nombreuses réunions tenues pour tenter de récoler les morceaux entreles protagonistes de ces querelles de préséance, la tâche s’avère quasi impossible pour le coordonnateur Me Séye. Profitant de la rencontre du MODEL d’Ibrahima Sall, le coordonnateur communal de ce parti Alpha Diallo, par ailleurs, Président du Mouvement Dapal ma Jape, estime qu’il y’a de quoi s’inquiéter pour le parti au pouvoir et ces alliés à Grand Yoff. Selon ce dernier, les personnes qui ont été choisis pour animer l’Apr ne s’investissent pas comme il se le doit à seulement quelques mois de l’élection présidentielle de 2019.
 
 « Le président Macky Sall a confié des responsabilités à des gens en les nommant à des postes de directions et autres pour uniquement qu’ils puissent aider la base. Mais malheureusement, on a comme l’impression qu’ils ont disparu depuis lors. Leurs actions ne se font pas sentir aussi bien dans l’animation du parti que dans l’accompagnement des femmes et des jeunes dans leurs initiatives.  Personnellement, j’ai réussi à financer, à hauteur de plus de 26 millions de F Cfa, plusieurs groupement grâce aux institutions financières qui m’accompagnent ».
De l’avis de M. Diallo, c’est cela qui doit être le rôle d’un responsable car la politique c’est avant tout des actions de développement.
« Cette division risque de les perdre en 2019 », martèle Alpha Diallo pour qui les gens doivent s’investir d’abord et non pas attendre tout du chef de l’Etat Macky Sall. « Je prends l’exemple d’Ibrahima Sall. Il a toujours servi Macky Sall sans jamais rien demander en retour : c’est que qu’on appelle de l’engagement. Ici à Grand Yoff, il n’y a pas plus de 5 responsables crédibles qui peuvent mobiliser 100 personnes sans pour autant leur donner de l’argent. Y’en a qui sont célèbres de par leurs noms, mais rien de plus à la limite. C’est des maitres-chanteurs ou (Door Kate marteau).
En définitive, pour notre interlocuteur, si l’élection se passe demain, Macky va perdre à Grand Yoff au seul profit de Khalifa Sall qui va montrer une fois de plus qu’il est maitre de la commune. D’où son appel à l’unité, gage du succès du parti et de la coalition BBY dans la commune de Grand Yoff.
 
Jeudi 15 Mars 2018
Dakar actu




Dans la même rubrique :