Dérives sur les réseaux sociaux : « Les signes avant-coureurs étaient visibles mais... » (TAS, Republique des valeurs).


Thierno Alassane Sall, président de la République des valeurs croit que les dérives notées ces derniers temps sur les réseaux sociaux sont révélatrices du discrédit de l'État.
"Les signes avant-coureurs étaient visibles, mais nous avons refusé d'y croire", a confié" TAS qui est d'avis que certaines pratiques ne relèvent pas de la culture sénégalaise. Thierno Alassane Sall croit également que la dénonciation que les acteurs concernés devaient en faire n'a pas été assurée correctement...
Mercredi 14 Avril 2021
Dakaractu




Dans la même rubrique :