Démocratie et bonne gouvernance au Sénégal : Yewwi Askan Wi écrit au haut-commissaire des NU aux droits de l’homme


La coalition Yewwi Askan à travers une note adressée au Haut-commissaire des Nations-Unies aux droits de l’homme, interpelle sur ce qu’elle considère comme des violations flagrantes des droits fondamentaux des Sénégalais. Au regard de la tournure de la manifestation de vendredi dernier, la mort de trois personnes et des dizaines d'autres blessés à Ziguinchor et Bignona ont été malheureusement constatés. Aussi, par cette lettre de la coalition Yewwi Askan Wi adressée à Micheline Bachelet, les cas de répression des manifestants et de détention arbitraire.
 
« De nombreux mineurs figurent parmi les personnes arrêtées et placées sous mandat la violence d'État n'a qu'un seul but de museler le peuple sénégalais, et en particulier la jeunesse, face à la volonté de Macky Sall de briguer un troisième mandat illégal et anticonstitutionnel », lit-on dans la lettre signée le 22 juin 2022.
Yewwi Askan Wi, demande  au Haut-Commissaire des Nations-Unies aux Droits de l'Homme, d'interpeller, dans les meilleurs délais, le gouvernement du Sénégal pour ses violations du droit à la vie ainsi que du droit inaliénable du peuple sénégalais à s'exprimer librement et à manifester pacifiquement pour le respect de la constitution et de la démocratie. 
 
Vendredi 24 Juin 2022
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :