Démission de Thierno Alassane : Macky blanchit TOTAL


Pour la première fois, le chef de l’Etat se prononce sur la démission de Thierno Alassane Sall, qui avait quitté la tête du département de l’Energie le 2 mai 2017, le jour où l’Etat devait signer un important contrat avec le géant petrogazier français.   

Répondant, ce 31 décembre, à une question de notre confrère Cheikh Yérim Seck qui a ravivé la polémique, le président de la République a d’abord précisé que l’ex-chef de file des cadres de son parti n’a pas quitté ce ministère selon son bon vouloir. Le chantre de la République des Valeurs a été viré, si on en croit Macky Sall qui a tenu ces propos lors d'un "Grand entretien" accordé à des journalistes locaux.

Le leader de l'Apr pense que TOTAL, qui mène des explorations dans l’ultra-deep, n’est la seule compagnie à être intéressée par les ressources naturelles découvertes sous nos cieux. Ainsi, le premier des Sénégalais révèle que même la Chine, dont le numéro un lui a récemment rendu visite, rode autour du fromage. Il a aussi dévoilé l’intérêt de l’Italien ENI pour ces ressources. Macky Sall informe que l’entreprise tricolore bénéfice du même traitement que ces concurrents des autres pays.

Partant, il a levé un coin du voile sur les relations entre le Sénégal et la France en rappelant que Paris avait apporté « solidarité » et « soutien » à Dakar, juste après son élection en 2012, alors que la SENELEC traversait des difficultés et que des menaces pesaient sur les salaires des fonctionnaires.
Lundi 31 Décembre 2018
Dakaractu




Dans la même rubrique :