Déguerpissement d’un immeuble aux Hlm Maristes : Les anciennes Lionnes du basket-ball refusent de se plier à la décision préfectorale.

Les anciennes Lionnes du basket-ball ont refusé de se plier à la décision préfectorale pour protester contre la démolition de leur immeuble sis aux Hlm Maristes.


La démolition d’un immeuble aux Hlm Maristes, décidée par le préfet, rentre dans le projet de «déguerpissement», ainsi que sont surnommées ces opérations de démolition préalables pour éviter les risques d’effondrement. Nathalie Sagna, Mame Maty Mbengue, Anta Sy, Soukèye Sarr, tous des anciennes Lionnes du basket-ball, refusent de se plier à la décision de déguerpissement.

 « À notre grande surprise, nous avons reçu un arrêté du préfet nous demandant de quitter. Alors que l’ancien directeur (Sn/Hlm) nous avait dit qu'il allait nous reloger dans un autre site », déplore Nathalie Sagna, porte-parole du jour des anciennes gloires. Elles disent avoir des titres de propriété et ne veulent pas assister au passage des bulldozers sur leur immeuble, sans que la Sn/Hlm ne les reloge ailleurs. Ces championnes d’Afrique alertent le président Macky Sall.  

« Les appartements nous ont été offerts par l’ancien président Abdou Diouf. Nous avons notre titre foncier qui est là et qui nous a été donné par la Sn/Hlm. Aujourd’hui, on va jusqu’à nous dire que ces appartements ne nous appartiennent plus. Nous nous n'accepterons jamais de quitter ces lieux sans pour autant que la Sn/Hlm n'accepte de nous reloger », tempête l’ancienne basketteuse.

 
Mardi 8 Octobre 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :