Défense et Sécurité : Les commandants des 54 pays d'Afrique regroupés au Sommet des forces terrestres africaines.


Défense et Sécurité : Les commandants des 54 pays d'Afrique regroupés au Sommet des forces terrestres africaines.
Il est passé inaperçu, pour plus d’un, mais le Sommet des forces terrestres africaines ou ‘’Alfs virtuel (Virtual 2021 African Land Forces Summit) a cristallisé, à travers le monde, l’attention de toutes les autorités en charge de la défense et de la sécurité.

Aux yeux de l’armée américaine, il demeure l'un des engagements annuels les plus importants de son commandement. Il s’est tenu hier, virtuellement en raison de la pandémie mondiale de Covid-19. Les initiateurs, dans un communiqué parcouru par Dakaractu, ont relevé que la prise en considération des limitations de voyage, la santé et la sécurité des délégations des pays, a conduit à ce choix. Encore que selon la même source, l'armée américaine utilise une technologie de communication largement acceptée pour accueillir ce 9e sommet annuel.
 
Les parties prenantes de cette rencontre virtuelle, ont été réunies en groupes plus restreints, axés sur les régions, les hauts dirigeants des forces terrestres. Les échanges ont porté sur les défis et les possibilités axés sur le thème du sommet des forces terrestres africaines de cette année : "Maintenir la sécurité dans un environnement dégradé". La coordination de ce sommet a été confiée à la Task Force Europe du Sud, Afrique de l'U.S. Army (U.S Army Southern European Task Force, Africa) ou (Setaf-Af), anciennement U.S Army Africa. C’est cette dernière entité qui coordonne l'Alfs depuis 2010. Sommet qui a été d'abord organisé à Washington, D.c. et qui se tient sur le continent africain depuis 2012, renseigne le site de l’armée américaine dédiée à la zone Europe et Afrique.
 
Basée à Vicence (Italie), la Task Force Europe du Sud, Afrique de l'U.S. Army (Setaf-Af) soutient les objectifs de campagne de l’armée américaine à travers 53 nations africaines. Les soldats et civils compétents, dévoués et hautement entraînés de la Setaf-Af protègent et promeuvent les intérêts de sécurité nationale des États-Unis, tout en soutenant les partenaires africains qui partagent leurs objectifs de sécurité.
 
Pour rappel, en octobre dernier, l'armée américaine avait regroupé l'U.S. Army Europe et l'U.S. Army Africa en un seul commandement de composante de service quatre étoiles. Ce changement permet de moderniser le dispositif de forces pour l'adapter aux réalités actuelles et aux exigences futures. En faisant passer le quartier général de l'U.S. Army Africa d'un commandement à deux étoiles à un commandement à quatre étoiles, l'armée a amélioré la capacité de l'organisation consolidée à coordonner ses activités en Afrique et en Europe. Deux régions qui partagent de nombreux problèmes de sécurité communs et interconnectés’’.
 
La Setaf-Af, pour sa part, ‘’en alignement avec l'U.S. Army Europe and Africa et en coordination avec l'U.S. Africa Command soutient toutes les opérations et les ressources de l'armée des Usa sur le continent africain et en Italie. Le commandement s'associe aux forces terrestres africaines, dirige et soutient les activités du personnel de l'armée américaine en poste en Afrique, mène des activités de coopération en matière de sécurité, organise des exercices conjoints et multinationaux, protège le personnel et les installations des États-Unis, veille à ce que l'armée américaine soit prête à répondre aux crises et travaille aux côtés de nos partenaires conjoints et internationaux pour répondre aux problèmes de sécurité communs en Afrique’’, a indiqué la même source.
 
Laquelle rappelle d’ailleurs l’engagement de l'armée américaine à continuer de prêter main-forte à l’Afrique. ‘’L’U.S. Army reste déterminée à renforcer les partenariats en Afrique. Le soutien de nos partenaires africains reste primordial pour la défense nationale américaine et les intérêts de sécurité. La Setaf-Af continuera à s'engager avec nos partenaires, à soutenir le renforcement de capacités des partenaires, et à promouvoir la sécurité régionale, la stabilité et la prospérité en Afrique’’.
 
Jeudi 20 Mai 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :