Défense et Sécurité : Le Général Mbaye Cissé, directeur du CHEDS, sollicite l’expertise du Cese.


La présidente du Conseil économique social et environnemental (CESES) a reçu la visite du Général Mbaye Cissé,  Directeur général du Centre des Hautes Études de Défense et de Sécurité (CHEDS). Le général est venu solliciter le soutien de "son" Institution pour bénéficier des avis des différents experts dans le cadre de son programme de capacitation des élus locaux dans la prise en compte des questions sécuritaires à la base...

Le général à la sortie de la rencontre soutient que « cette visite s'inscrit dans le cadre des visites de courtoisie. J'ai pris service depuis le 15 juillet dernier et dans le cadre de mes visites dans les Institutions de rendre cette visite de courtoisie et présenter aussi les programmes du Centre des Hautes Études de Défense et de Sécurité. Parce que nos programmes sont transversaux et le Conseil Économique, Social et Environnemental est un organe consultatif de la République qui bénéficie de beaucoup d'expertise et dont les avis impactent les politiques publiques. Nous avons donc sollicité Mme la Présidente pour le soutien du Conseil afin de bénéficier des avis des différents experts. Et Mme la Présidente n'a pas manqué de nous souligner que nous pouvons même nous engager dans des projets de recherche en commun. Notre Centre fait aussi dans la recherche et nous pouvons, en équipe, avec des membres du Conseil participer à des études communes sur des questions bien ciblées".

Le général précise que la sécurité est devenue très transversale. Elle ne se limite pas seulement à l’armée et aux corps militaires et paramilitaires. Conscients des enjeux, il rajoute que  " comme vous le savez, la sécurité ne se limite pas aujourd'hui uniquement à la question physique. Elle englobe beaucoup de domaines dont le domaine social, économique, culturel, environnemental, sanitaire. Et tous ces aspects peuvent faire l'objet de discussion, de capacitation et d'échanges entre acteurs pour mieux prendre en compte les préoccupations des populations. En faisant cela, on est dans la prévention. Mais, la prévention, c'est la première étape de la sécurité", révèle le Directeur général du Centre des Hautes Études de Défense et de Sécurité

Pour sa part, Aminata Touré après avoir montré sa satisfaction promet de « s'engager et à accompagner le Centre des Hautes Études de Défense et de Sécurité pour la matérialisation de leur programme de leur capacitation des élus locaux dans la prise en compte des questions sécuritaires à la base », a fait savoir la présidente du CESE.




Jeudi 22 Octobre 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :