Défaite de Bby dans la commune de Kolda : Les responsables qui ont toujours perdu leur bureau de vote pointés du doigt


Défaite de Bby dans la commune de Kolda : Les responsables qui ont toujours perdu leur bureau de vote pointés du doigt
La défaite de Benno Bokk Yakaar dans la commune de Kolda est une pilule amère pour nombre de militants de l’Alliance pour la République (Apr). L’ex-président du Conseil régional et ex-patron des Jeunesses libérales est parvenu à briser les ambitions de la coalition présidentielle.
Tout le monde voyait venir, mais personne n’osait croire qu’en vérité, Benno avait des pieds d’argile. « C’est la faute aux responsables politiques qui ont toujours perdu leur bureau de vote », accuse le responsable chargé des Elections, Mamadou Malado Diallo. A l’en croire, la déroute de la mouvance présidentielle était quasiment prévisible « parce que les travailleurs du parti ont été écartés au profit des amis et parents de nos responsables ». Malado Diallo dit ne pas comprendre que Benno Bokk Yakaar ait perdu alors que c’est un ministre et trois directeurs généraux qui faisaient face, dans la commune, à Fabouly Gaye, sans moyens politiques et débarqué du Conseil régional. « Sans les transhumants, nous aurions été balayés du paysage politique à Kolda », alerte le responsable chargé des Elections de l’Apr. Pour lui, tout n’est pas perdu si le président de la République accepte de revoir la situation de son parti à Kolda. « Nous avons fait mieux en 2012, sans les responsables actuels, en réalisant le meilleur score du Sénégal », se souvient-il déplorant la mise à l’écart des militants de la première heure.
« Sana Kandé et Coumba Baldé doivent leur entrée à l’Hémicycle aux voix du monde rural », signale Diallo. La mouvance présidentielle a été, en effet, sauvée par le flux massif de votes des communes rurales.
Mardi 1 Août 2017
Dakaractu




Dans la même rubrique :