Découpage administratif : Les populations de Kounoune, Keur Ndiaye Lô, Kounoune Ngalap etc... réclament l'érection de leur localité en commune.

"Réparer l'injustice" c'est en résumé le cri de cœur des populations de Kounoune, Keur Ndiaye Lô, Kounoune Ngalap, Keur Daouda Sarr, etc... où vivent plus de 20 000 âmes. Pour rappel, en 2017 le président Wade avait éclaté l'ancienne communauté rurale de Sangalkam, en créant la commune de Bambilor. On se rappelle, le chef de l'État avait émis l'idée de corriger "cette incohérence territoriale". Les populations ne veulent ni plus ni moins qu'une commune et ne plus devoir dépendre de Bambilor.


Vendredi 12 Juillet 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :